cinquillo-films
cinquillo-films
Projets en développement

Le premier drapeau, comment la grande muette communique…


Film écrit par Marie Goerg-Lieby et Philipe Tomasetti et réalisé par Barcha Bauer – 52 mn



Le 14 août 1914, après deux semaines de guerre, l'armée française parvient à s'emparer du premier drapeau ennemi. Après avoir été bousculée dans le nord et en Belgique, la France espère que ce trophée va enfin lui permettre, après ses premiers revers, d'inverser le rapport de force. Et de lui ouvrir les portes de l'Alsace et de la Lorraine annexées au Reich après la défaite de Napoléon III en 1870 et le traité de Francfort l'année suivante.

Enjeux de la lutte fratricide qui va saigner à blanc l'Europe entière et une partie du monde pendant près de cinq ans, ces prospères régions frontalières sont agricoles, viticoles, industrielles et forestières. C'est dans l'un de ces villages forestiers situé non loin de la frontière franco-allemande des Vosges, à Plaine (Blen en allemand), que les Français prennent le premier drapeau à des troupes allemandes. Ironie de l'Histoire, celles-ci sont composées en grande partie d'Alsaciens, sujets du Kaiser depuis 43 ans. Pris en otages, en France et Allemagne, ces hommes eurent un rôle significatif dans la prise de ce trophée hautement symbolique qui fit rapidement l'objet d'une habile propagande patriotique. Une action militaire qui fut aussi une des premières à être si vite médiatisée par de vibrants articles de presse, à l'image du grand titre de « L'Illustration » du 15 août 1914 « Les Français en Alsace ! » Le drapeau pris à l'ennemi de Plaine, une icône de la Grande Guerre qui servit à galvaniser les troupes, faire respirer le doux parfum de la revanche et marquer durablement l'esprit populaire à travers d'innombrables cartes postales. Au risque de malmener quelque peu la vérité historique qui un siècle plus tard, mérite d'être reconsidérée à la lumière de certains faits que ce documentaire vise à faire connaître.

Un film écrit par Marie Goerg-Lieby et Philipe Tomasetti
Réalisation : Barcha Bauer