cinquillo-films
cinquillo-films
Catalogue

Les insurgés de Cayenne, le premier procès colonial à Nantes


Film de André Bendjebbar - Réalisation Barcha Bauer – 52 mn



Le 9 mars 1931 s’ouvrit à Nantes, lors d’une session extraordinaire de la Cour d’Assises, un des plus grands procès de l’Entre-deux-guerres. Douze hommes et deux femmes, citoyens français de Guyane, étaient jugés pour assassinat et pillages en bande. Ils devaient répondre de faits commis les 6 et 7 août 1928 au cours desquels six hommes trouvèrent la mort. Les quatorze accusés firent face à douze jurés du pays nantais. Quel serait le verdict au bout de douze jours d’audience ? Les avocats parisiens, et parmi eux le célèbre Henry Torrès et Gaston Monnerville le futur président du Sénat, plaidèrent la non culpabilité. Ils montrèrent que les crimes perpétrés étaient la conséquence du trucage des élections. Les accusés ne voulaient qu’une chose : ne plus être considérés comme des citoyens de seconde zone. Le 21 mars 1931, ils furent acquittés.
L’acte fraternel des jurés de Nantes fit des citoyens de Guyane des citoyens de plein exercice. Le film les insurgés de Cayenne retrace la lutte pour s’affranchir de l’esclavage politique et le combat des avocats qui dénoncèrent les fraudes coloniales.

Insurrectionists of Cayenne, the first colonial lawsuit in Nantes

On March 9th 1931, during an extraordinary session of the Assize Court, one of the most important proceedings, between the two world wars started in Nantes.
A gang of twelve men et two women, all French citizens French Guiana, were judged for murders and pillages. They had to answer about facts incurred on August 6th and 7 th 1928, during which six men died. The fourteen defendants faced a jury of twelve man, all coming from the Nantes area. What would be the verdict after a twelve session? The Parisian lawyers, including the famous Henry Torrès and also Gaston Monnerville, who became President of the Senate, pleased not guilty. Thez proved that the crimes perpetrated were the consequence of cheating over the elections. The defendants only wanted one thing: not to be considered any more as inferior citizens. On March 21st 1931, they were acquitted.
This brotherly act from the Nantes jury allowed the French Guiana citizens to exercise their rights as the other French people to free themselves from the polical slavery as well as that of the lawyers who revealed the colonial cheating.

Extrait

Film de André Bendjebbar
Réalisation Barcha Bauer
Coproduction Cinquillo Films

Avec le soutien
De la Région Guyane, du Département de Guyane, de la Ville de Nantes

Avec la participation
Du Centre National de la Cinématographie, du Secrétariat d’État chargé de l’Outre- mer, de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances – l’Acsé, les Fonds Images de la diversité, France Télévisions

© 2009 - Cinquillo Films, tous droits réservés

Diffusions



Signatures et thématiques : André Bendjebbar, Barcha Bauer, Histoire, Justice